Exposition à la galerie Cap'Art, Quintin - 2005
Le Penthièvre, jeudi 6 janvier 2005

 

En exposant à Quintin en ce début d'année, Jean Luc Marquet sort de ses cadres habituels, l'Ille et Vilaine et la Mayenne. Cet artiste plasticien formé par le biais du CNED (centre national d'enseignement à distance) a été initié par Michel Leroux, son professeur qui en disait le plus grand bien lors de sa sortie de l'école. Adepte de l'acrylique, il ne dédaigne cependant pas l'aquarelle qu'il travaille selon son imagination du moment.

 

Il refuse l'appartenance à une école plus qu'à une autre, se définissant plus comme un peintre figuratif de l'imaginaire. Deux années à l'école de peinture de Vitré lui permettent d'asseoir ses connaissances et d'affirmer un style qui lui est propre. Dès l'entrée dans la galerie, le visiteur est frappé par l'harmonie des couleurs que dégagent ses tableaux. Les ocres prédominent dans ses" oeuvres figuratives, mais le trait est plus présent quand il se penche sur les "marines" ou les paysages du bocage vitréen ou vendéen. Une de ses technique est le sablage des surfaces travaillées. La peinture est ensuite répartie à la spatule, donnant du mouvement aux dessins. Deux salons en 2004 l'ont fait connaître et apprécier: Saint Briac et Thorigné- Fouillard. Son appartenance à l'Association ARFI en Mayenne explique ses expositions nombreuses dans ce département riche en peintres de toutes sortes.


pages: 1 | 2 | 3